La création de mon gîte - Thomas Carter

Mon blogue

La création de mon gîte

La création de mon gîte - Thomas Carter

Depuis que je suis un jeune retraité, j’ai plaisir à prendre le temps de vivre, et j’occupe principalement mes journées avec mon frère, et notre plus grand loisir à tous les deux : le bricolage. Mon frère Pierre est chirurgien esthétique, et passe son temps à opérer des patients qui courent après une beauté perdue, et à procéder à des injections de Botox ou d’acide hyaluronique. Si bien, que le bricolage est toujours synonyme de détente pour lui. Quant à moi, je suis à la retraite, et j’ai acheté une vieille bâtisse en pierre à retaper à la campagne, non loin de chez moi. Entouré de champs, je compte faire de cet endroit tranquille et retiré, un gîte du passant. À quelques kilomètres, se trouve le village le plus proche, où les vacanciers pourront trouver tous les commerces de proximité, dont ils pourraient avoir besoin. La région est propice aux hébergements saisonniers, grâce ses paysages variés, et la diversité des activités proposées.

Pierre et moi, avons passé de longs mois à réaliser le gros du travail. En effet, seuls les travaux avancent moins vite, que lorsqu’on donne les travaux à une entreprise spécialisée. Ceci étant dit, c’est un véritable plaisir de réaliser par nous-même, la réhabilitation de cette maison. J’ai choisi des matériaux résistants, et faciles d’entretien, comme le carrelage, plutôt qu’un autre type de revêtement. Pour ce qui est de la décoration, j’ai demandé quelques conseils à ma fille. Elle m’a orienté sur des coloris neutres, qui plairont au plus grand nombre. Nous avons souhaité des pièces épurées, mais avec tous les équipements nécessaires malgré tout. J’ai par exemple, voulu une cuisine totalement aménagée, de sorte à apporter tout le confort nécessaire à mes locataires. L’intérieur est aujourd’hui, complètement achevé. Le gîte prend forme, et commence à ressembler à l’idée que je m’en faisais.

Il ne nous reste désormais que les extérieurs à terminer. Nous pensons construire une grande terrasse, puisque la maison offre un accès sur le jardin par de belles baies vitrées. Le terrain est suffisamment grand pour garder un espace de verdure et de fleurs, en plus de la terrasse. Je pense pouvoir terminer ces derniers aménagements pour le printemps, et ainsi, proposer mon gîte à la location, dès cette saison.

C’est la première fois que je vais avoir à gérer une location saisonnière. Je pense donc être bien occupé entre l’entretien du gîte, les réservations à suivre, et les vacanciers à accueillir. J’espère être satisfait de ce nouveau projet qui me motive, et que Pierre, fera partie de l’aventure avec moi !