Un petit resto spécial - Thomas Carter

Mon blogue

Un petit resto spécial

Un petit resto spécial - Thomas Carter

En attendant ma conjointe qui terminait sa formation en injection de Botox, j’ai décidé de sortir, car j’avais grandement envie de manger une petite bouchée de sucré. Je voulais vraiment grignoter un biscuit ou avaler un petit morceau de gâteau. En sortant, à ma droite, il y avait une petite place coquette qui avait des gâteaux et des biscuits sur le présentoir du comptoir. Ils avaient l’air délicieux, alors j’ai ouvert la porte pour franchir le seuil.

En entrant, je me suis aperçu que le restaurant n’était pas aussi petit qu’il en avait l’air. Fait en longueur, il y avait amplement d’espace pour s’assoir. J’ai choisi une table et aussitôt que mes fesses ont touché le bois de la chaise, un menu est apparu devant moi.

La serveuse m’a demandé si c’est la première fois que je venais ici. J’ai répondu que oui, alors elle s’est lancée dans une explication au sujet des aliments différents, les recettes de tout, mais absolument tout, ici est fait à base de plantes, voulant dire des fruits, des légumes, des pâtes, du pain, et ainsi de suite. Aucun produit laitier, ni œuf, en plus de la viande, ne se retrouve dans les plats. C’est intriguant ! Comment font-ils pour réussir à cuisiner des gâteaux, des muffins, des biscuits, en plus des pâtés, des calzones, et des burgers, sans utiliser d’œufs ou de lait ? 

Je commande alors le gâteau aux carottes, un dessert qui vient normalement avec un copieux glaçage au fromage. Celui-ci goûte crémeux, mais la saveur n’est pas exactement celle du fromage à la crème, comme à l’habitude. Par contre, j’ai vraiment l’impression de mordre dans un dessert régulier, et non quelque chose de spécial et d’inhabituel. C’est délicieux ! Les épices ont été bien choisies et la pâte du gâteau est moelleuse.

La surprise était agréable. Je me suis dit que cela veut dire que je pourrais facilement faire la même chose à la maison. Je sais combien les œufs sont néfastes pour la santé à cause de la quantité effroyable de cholestérol qu’ils contiennent, et les produits laitiers sont assez gras. Si on rajoute tout le sucre qu’on met normalement dans un dessert, on a une bombe de crise cardiaque à retardement dans notre assiette. 

Avant de partir, je demande à la fille qui m’a servi s’il y a moyen de remplacer le sucre dans des recettes comme celle-là, et quels ingrédients réussissent à faire coller la pâte comme font les œufs. Elle répond que de la compote de pommes, un avocat bien mûr ou encore des graines de lin ou de chia, peuvent remplacer les œufs ; pour ce qui en est du sucre, soit des dattes ou du sirop d’érable sont des alternatives adéquates.